Parlons ensemble de votre projet : Appelez-nous au + (33) (0)6 72 42 64 65

Centre médicalisé : structuration et positionnement de vos cures & programmes

Le curiste, un nouveau segment de clientèle hôtelière qui attend une prise en charge spécifique

L’hôtellerie pourrait s’intéresser à un nouveau segment de clientèle, le curiste, dont le motif de visite n’est pas lié au tourisme d’affaires et pas totalement au tourisme de loisirs, voire même de moins en moins au sens où la cure devient la destination. L’hôtel apparaît ainsi comme le lieu privilégié pour fournir à la fois une prise en charge globale et personnalisée (y compris de la nutrition) et permettre une déconnection totale du touriste d’avec son quotidien et ses « mauvaises » habitudes. Dans ces conditions, le « curiste » devient une véritable cible de clientèle pour les « wellness resorts », avec un parcours et des attentes très spécifiques.

Les professionnels du tourisme de santé ne sont pas tous unanimes concernant la durée idéale d’une cure. La plupart s’entendent à dire qu’un séjour de moins d’une semaine ne permet pas d’observer de réels bienfaits sur la santé et le corps ou sur la prise en charge d’une pathologie ciblée (tabagisme, sommeil, dépendances, …). Si évidemment, il ne faut pas en espérer un miracle thérapeutique immédiat et durable, le séjour santé permet souvent une prise de conscience et de repartir avec des recettes, outils et astuces pour initier de bonnes pratiques au retour des vacances.

La personnalisation de la cure santé permet souvent d’atteindre de meilleurs résultats : un questionnaire est envoyé en amont pour mieux cerner le profil santé du client, un accompagnement ciblé est dispensé lors du séjour par les médecins, experts et thérapeutes du centre afin d’adapter le séjour aux besoins du curiste et un suivi est organisé après la cure pour en analyser les effets et pérenniser les résultats.

La prévention devient une préoccupation majeure

La progression des maladies dites de civilisation (stress, burn-out, insomnie, mal de dos, déséquilibres nutritionnels, obésité et surpoids…), l’importance accordée à l’apparence physique, le vieillissement des populations françaises et européennes, et l’accent mis sur l’éducation sanitaire et la prévention contribuent largement au développement du tourisme de bien-être et de remise en forme. L’aspect préventif fait désormais partie intégrante des enjeux de la plupart des disciplines médicales.

La dimension prévention santé et le « bien vieillir » apparaissent comme des tendances lourdes des prochaines années. D’un côté, la population qui vieillit ressent le besoin de préserver son capital santé, de l’autre côté, les actifs sont de plus en plus stressés : 2 phénomènes qui pousseront le tourisme de bien-être dans les années à venir… La demande de santé par le bien-être devrait donc s’exprimer plus fortement au sein de Resort de santé globale, fournissant une approche intégrative de la santé.

La caution médicale au cœur de la démarche
des Spa & wellness retreats

Alors qu’ils sont légions en Suisse et dans d’autres pays d’Europe, d’Asie et des USA, la France est à la traîne en ce qui concerne le « Médical Spa ». Dans sa compréhension globale, le MédiSpa n’est pas qu’un lieu où l’on pratique des injections et de la réjuvénation cutanée (laser, LED…). Il peut aussi bien intégrer des médecines et pratiques dites invasives comme des pratiques moins conventionnelles, telles que la médecine chinoise, l’acupuncture, la fasciathérapie, etc. La Clinique la Prairie en Suisse, le Brenner’s Park en Forêt Noire, la Sha Wellness Clinic ou le centre Henri Chenot en Italie sont des références en la matière. Tous intègrent aujourd’hui un centre médicalisé expert, permettant de fournir une médecine intégrative, qui allie la médecine occidentale à des traitements médicaux alternatifs. Un programme médical de mieux-être est souvent élaboré sur place après un diagnostic poussé permettant de détecter parfois même les problèmes dont le patient n’a pas encore conscience.

En France, les exemples sont très rares, à cause de l’environnement législatif. Certaines stations thermales ont intégré cette dimension afin de fournir une expertise plus pointue et une approche plus médicale à leurs curistes à travers un centre médicalisé expert, comme par exemple le Centre nutritionnel et diététique des thermes de Brides-les-Bains, le Centre Thermal de Santé de Vichy qui intègre un pôle conseil nutritionnel ou le Spa Médical anti-âge de la Roche Posay. A Saujon – première station thermale européenne dans la prise en charge des troubles anxieux et seule station orientée exclusivement vers le thermalisme psychosomatique -, la Clinique du Parc, spécialisée dans les troubles anxieux, dépressifs, les troubles du sommeil et le burn-out, propose désormais une unité de soins dédiée au traitement des troubles bipolaires. La dimension médicale de ces stations et la présence des curistes sur 18 jours justifient pleinement cette diversification. En complément, la station peut également proposer des hébergements spécifiques comme des résidences service Seniors et des résidences médicalisés leur permettant d’accueillir ces curistes dans les meilleures conditions.

SRHC Hospitality Consulting peut vous accompagner dans la structuration et la formalisation de votre positionnement ainsi que de votre offre de cures bien être / santé et programmes au sein d’un centre médicalisé expert.

Fermer le menu